Aller au contenu principal
Health care provider explaining to a client the risks of not treating sleep apnea

Risques de l’apnée du sommeil non traitée

Do not hesitate to contact us for any assistance or advice on our products and services.

L’apnée du sommeil est l’un des troubles du sommeil les plus répandus au Canada. Pourtant, elle est souvent confondue avec d’autres problèmes de santé, comme la dépression et l’hypertension, et n’est donc pas traitée. Seulement 25 % des personnes qui souffrent d’apnée du sommeil le savent. 1

Risques importants à connaître

L’apnée du sommeil peut être traitée par des moyens indolores et non invasifs. Faute de traitement, elle peut occasionner des maladies chroniques ou des blessures susceptibles de nuire à votre qualité de vie.   

Diminution de la qualité de vie

Les personnes dont l’apnée du sommeil n’est pas traitée peuvent avoir du mal à se lever le matin, vivre des difficultés relationnelles et souffrir de dépression.

Parmi les autres symptômes courants, mentionnons des étourdissements, de l’épuisement, des maux de tête, de la confusion, de l’hypersensibilité, de la fatigue et de l’irritabilité.

Or, beaucoup s’habituent à ces sensations et ne pensent pas qu’ils pourraient aller mieux si leur apnée du sommeil était traitée.

Plus de 70 % des gens qui souffrent d’apnée du sommeil disent qu’ils se sentent déprimés sans raison particulière. Amorcer un traitement CPAP peut vous aider à surmonter cet état dépressif 2

Risque de maladie chronique

Si vous vivez déjà avec l’apnée du sommeil, vous pensez peut-être que vous pouvez continuer ainsi sans danger. Certaines personnes se sentent déprimées, ont une tension artérielle plus élevée que la moyenne ou présentent les premiers signes du diabète, mais ne font pas de lien avec leur apnée du sommeil.  

Cependant, le fait de ne pas traiter l’apnée du sommeil peut causer ou aggraver certaines maladies chroniques étroitement liées à l’apnée obstructive du sommeil, dont les suivantes :

  • Hypertension artérielle  3,4
  • Accident vasculaire cérébral 3,4
  • Diabète de type  5
  • Syndrome métabolique  6
  • Dépression 7

Blessures

L’apnée du sommeil vous empêche d’obtenir le sommeil réparateur dont vous avez besoin pour rester vigilant et attentif et pour prendre des décisions réfléchies.

La mauvaise qualité du sommeil peut causer de la fatigue au travail, à la maison et même au volant. Il peut en résulter des accidents professionnels ou des accidents de la route qui peuvent avoir des répercussions à long terme sur la santé.

Si vous souffrez d’apnée du sommeil qui n’est pas traitée, vous êtes 2,5 fois plus à risque d’être impliqué dans un accident de la route que les autres automobilistes. 8

Peut-on guérir l’apnée du sommeil ?

Il n’existe pas de remède à l’apnée du sommeil. Mais lorsqu’il est suivi correctement, le traitement CPAP est considéré comme efficace à 100 % pour traiter les symptômes et atténuer, voire éliminer les maladies chroniques associées à l’apnée du sommeil.

Une fois le traitement commencé, vous devriez vous sentir beaucoup mieux et retrouver votre énergie rapidement.

Bienfaits du traitement à long terme

Il est primordial de traiter l’apnée du sommeil. Vous en tirerez une meilleure qualité de vie et des bienfaits à long terme susceptibles d’atténuer les désagréments liés à :

  • L’hypertension artérielle 9, 10
  • Le diabète de type 2  11, 12
  • Le syndrome métabolique  13
  • La dépression et les maux de tête  14
  • Les accidents de la route  16
  • Le manque d’attention et de vigilance  17

Puis-je sauter un traitement ?

Vous manquez de motivation, avez commencé le traitement et le trouvez inconfortable ? Vous avez utilisé le matériel, vous vous sentez mieux et croyez ne plus en avoir besoin ? Sachez que l’apnée du sommeil ne se guérit pas et qu’elle doit être traitée de manière continue.

Nous sommes là pour vous aider à faire un choix éclairé en

  • Vous faisant essayer différents masques ;
  • Vous renseignant sur les autres types de traitement ;
  • Remplaçant votre masque ou votre appareil désuet ;
  • Vous offrant du soutien et de l’information pour garantir le succès de votre traitement.

Les références:

Pour en savoir plus

  1. Edwards, Cass, et al. “Depressive Symptoms before and after Treatment of Obstructive Sleep Apnea in Men and Women.” Journal of Clinical Sleep Medicine, vol. 11, no. 09, 15 Sept. 2015, pp. 1029–1038., dx.doi.org/10.5664/jcsm.5020.
  2. Young, T., Peppard, P. E., & Gottlieb, D. J. (2002). Epidemiology of Obstructive Sleep Apnea: A Population Health Perspective. American Journal of Respiratory care medicine, 165(09), 1217-1239. Retrieved from https://doi.org/10.1164/rccm.2109080.
  3. Young T. et al (2008): Sleep Disordered Breathing and Mortality: Eighteen-Year Follow-up of the Wisconsin Sleep Cohort.
  4. Meslier N, Gagnadoux F, Giraud P, Person C, Ouksel H, Urban T, Racineux JL (2003): Impaired glucose-insulin metabolism in males with obstructive sleep apnoea syndrome. Eur Respir J 22(1): 156-160.
  5. Surendra K. Sharma, M.D. et al. “CPAP for the Metabolic Syndrome in Patients with Obstructive Sleep Apnea | NEJM.” New England Journal of Medicine, www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1103944.
  6. Edwards, Cass, et al. dx.doi.org/10.5664/jcsm.5020.
  7. Karimi, Mahssa, et al. “Sleep Apnea Related Risk of Motor Vehicle Accidents Is Reduced by Continuous Positive Airway Pressure: Swedish Traffic Accident Registry Data.” Sleep, vol. 38, no. 3, 1 Mar. 2015, pp. 341–349., doi:10.5665/sleep.4486.
  8. Campos-Rodriguez, Francisco, et al. “Effect of Continuous Positive Airway Pressure on Blood Pressure and Metabolic Profile in Women with Sleep Apnoea.” European Respiratory Journal, vol. 50, no. 2, 2017, p. 1700257., www.erj.ersjournals.com/content/50/2/1700257.
  9. Gottlieb, Daniel J., et al. “CPAP versus Oxygen in Obstructive Sleep Apnea.” New England Journal of Medicine, vol. 370, no. 24, 12 May 2014, pp. 2276–2285., doi:10.1056/nejmoa1306766.
  10. Mokhlesi, Babak, et al. “Effect of One Week of 8-Hour Nightly Continuous Positive Airway Pressure Treatment of Obstructive Sleep Apnea on Glycemic Control in Type 2 Diabetes: A Proof-of-Concept Study.” American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, vol. 194, no. 4, 15 Aug. 2016, pp. 516–519., www.doi.org/10.1164/rccm.201602-0396LE.
  11. Martínez-Cerón, Elisabet, et al. “Effect of Continuous Positive Airway Pressure on Glycemic Control in Patients with Obstructive Sleep Apnea and Type 2 Diabetes. A Randomized Clinical Trial.” American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine, vol. 194, no. 4, 2016, pp. 476–485., www.doi.org/10.1164/rccm.201510-1942OC.
  12. Surendra K. Sharma, M.D. et al. www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1103944.
  13. Edwards, Cass, et al. dx.doi.org/10.5664/jcsm.5020.
  14. Siccoli, Massimiliano M., et al. “Effects of Continuous Positive Airway Pressure on Quality of Life in Patients With Moderate to Severe Obstructive Sleep Apnea: Data From a Randomized Controlled Trial.” Sleep, vol. 31, no. 11, July 2008, pp. 1551–1558., doi:10.1093/sleep/31.11.1551.
  15. Karimi, Mahssa, et al. doi:10.5665/sleep.4486
  16. Siccoli, Massimiliano M., et al. doi:10.1093/sleep/31.11.1551.

Pourquoi nous choisir

  • 01

    Expertise

    Nos inhalothérapeutes ont accès à du matériel CPAP dernier cri et sont qualifiés pour trouver l'ajustement qui vous convient

  • 02

    Chef de file clinique

    Notre expertise clinique est la mieux reconnue au pays et vous permet de tirer le maximum de votre traitement CPAP

  • 03

    Approche personnalisée

    Nous écoutons et observons dans le but de personnaliser votre traitement CPAP et de vous aider à obtenir de meilleurs résultats

More about

Test d’apnée du sommeil

Votre apnée du sommeil peut être facilement diagnostiquée, et nous sommes là pour vous soutenir tout au long du processus

En savoir plus