Comment l’apnée du sommeil peut-elle accroître le risque de diabète ?

Published on 29 Septembre 2022

6 mins

L’apnée du sommeil peut-elle accroître le risque de diabète ?

Vous tombez de fatigue pendant la journée ? Vos ronflements empêchent votre partenaire de dormir ? Vous pourriez souffrir d’apnée du sommeil, un trouble parfois grave dans lequel le relâchement des muscles au fond de la gorge cause l’affaissement et la compression des voies respiratoires et entrave momentanément la respiration. Ce phénomène provoque une diminution du taux d’oxygène sanguin et pousse notre cerveau à nous réveiller pour que nous puissions prendre une bouffée d’air. Ce cycle se répète tout au long de la nuit, souvent à notre insu.

La plupart des gens passent en moyenne 26 ans de leur vie à dormir (selon une espérance de vie de 79 ans). Notre santé et notre bien-être dépendent donc grandement de la qualité de notre sommeil. Le sommeil est un moment dont notre corps a besoin pour récupérer et se régénérer afin de pouvoir relever les défis du lendemain.

Qu’est-ce que le diabète et quel est le rôle de l’insuline ?

Au Canada, 11 millions de personnes vivent avec le diabète, une maladie caractérisée par l’incapacité de l’organisme à produire ou à utiliser correctement l’insuline, une hormone sécrétée par le pancréas. L’insuline contribue à réguler le taux de sucre (glucose) dans le sang et à transformer les aliments que nous consommons en énergie. Un taux élevé de glucose sanguin peut mener au diabète et causer des ennuis de santé encore plus graves tels que des lésions nerveuses, des accidents vasculaires cérébraux, des maladies cardiovasculaires et la cécité.

Répondez à ce bref questionnaire pour connaître votre risque de diabète de type 2.

Pourquoi l’apnée du sommeil est-elle un facteur de risque du diabète ?

Quand notre respiration est interrompue pendant le sommeil, nos taux de dioxyde de carbone et d’oxygène sanguins connaissent des variations indésirables. Notre organisme subit alors un stress dû en grande partie au manque d’oxygène. Il en résulte une hausse du taux de sucre dans le sang, ce qui peut favoriser l’insulinorésistance et le diabète avec le temps. Si l’apnée du sommeil n’est pas traitée, cette hausse du taux de sucre peut également entraîner divers problèmes, dont les suivants :

  • Hypertension chronique
  • Céphalées matinales
  • Risque accru de problèmes cardiaques ou de maladies cardiovasculaires

Comment l’apnée du sommeil peut-elle aggraver les symptômes du diabète ?

Le fait de souffrir d’apnée du sommeil peut aggraver les symptômes suivants : 

  • Hypertension (pression artérielle élevée) 
  • Hyperlipidémie (taux de cholestérol élevé) 
  • Neuropathie (lésion/dysfonctionnement nerveux) 
  • Maladies rénales 
  • Fatigue (irritabilité, maux de tête, rythme cardiaque irrégulier) 
  • Rétinopathie diabétique (lésions de la rétine)

 Ce ne sont là que quelques-unes des nombreuses façons dont l’apnée du sommeil et les complications du diabète peuvent nuire à la santé. Inversement, le diabète de type 2 peut provoquer le développement de l’apnée du sommeil en raison de l’effet de l’insulinorésistance et des dérèglements de la fonction nerveuse sur les muscles des voies respiratoires. Les patients qui ont reçu un diagnostic d’apnée du sommeil doivent redoubler de prudence, car ce trouble peut mener à des problèmes de santé parfois graves comme le diabète.

Comment prendre en charge l’apnée du sommeil et le diabète ?

La ventilation spontanée en pression positive continue (PPC ou, en anglais, CPAP) est le moyen le plus efficace et le plus fréquemment utilisé pour traiter l’apnée du sommeil. S’il est bien suivi, ce traitement peut réduire de beaucoup les effets néfastes de l’apnée du sommeil sur la santé. Il peut améliorer l’état de santé des patients de bien des façons : 

  • Régulation du taux d’insuline et réduction de l’insulinorésistance
  • Amélioration de l’humeur
  • Baisse de la pression artérielle
  • Vigilance accrue
  • Disparition de la somnolence diurne
  • Énergie et motivation
  • Perte de poids (une prise de poids peut néanmoins survenir en raison d’une augmentation de la masse musculaire)

Assurez-vous de consulter votre médecin si vos problèmes de sommeil ou de diabète persistent. Si vous croyez souffrir d’apnée du sommeil, vous pouvez passer une étude du sommeil appelée « polysomnogramme ». Consultez votre médecin pour en savoir plus ou visitez notre site Web au www.vitalaire.ca.