Régime CPAP : La corrélation entre le traitement CPAP et la perte de poids

Published on 29 Août 2022

5 mins

Vous vous demandez si l’utilisation de votre matériel CPAP peut vous aider à perdre quelques kilos ? Vous n’êtes pas le seul. Le lien entre une bonne nuit de sommeil et la perte de poids suscite depuis longtemps l’intérêt des professionnels de la santé du sommeil et des utilisateurs d’appareils CPAP.

En cette nouvelle année, après les excès des Fêtes, nous avons décidé de relancer ce débat de longue date : le traitement CPAP aide-t-il à maigrir ?

Apnée du sommeil non traitée et gain de poids

C’est un fait : l’obésité accroît le risque de développer l’apnée obstructive du sommeil. Un surplus de gras autour du cou peut obstruer les voies respiratoires d’une personne et l’empêcher de respirer adéquatement lorsqu’elle dort.

L’apnée obstructive du sommeil peut également provoquer une sensation de faim due à des déséquilibres hormonaux. Une étude (en anglais) associe l’apnée du sommeil à des niveaux supérieurs à la normale de ghréline, une hormone qui signale à votre cerveau que vous avez faim et que vous devriez manger, et à des niveaux inférieurs à la normale de leptine, une hormone qui signale à votre cerveau que vous êtes rassasié et ne devriez pas manger. Ces déséquilibres peuvent entraîner une augmentation globale de la consommation calorique.

À défaut d’être traitée, l’apnée du sommeil peut aussi réduire le temps que vous consacrez à brûler des calories. Le manque d’énergie et de concentration ainsi que la fatigue sont des symptômes d’apnée du sommeil qui constituent des obstacles à des activités quotidiennes comme promener le chien, tondre la pelouse ou pousser un panier d’épicerie.

Autrement dit, les personnes qui mangent davantage et qui brûlent moins d’énergie en raison d’une apnée du sommeil non traitée peuvent constater un gain de poids graduel, qui peut être attribuable à ce problème de santé.

La corrélation entre le traitement CPAP et la perte de poids

Une étude intéressante a été publiée à ce sujet dans le New England Journal of Medicine. Les chercheurs ont comparé le traitement CPAP et la placébothérapie pour observer les effets du traitement sur le poids d’une personne et son tour de taille. (À noter que la placébothérapie est un traitement CPAP, mais dont la valeur est trop faible pour agir sur l’apnée.)

Dans cette étude, 86 utilisateurs d’appareil CPAP ont été répartis aléatoirement en 2 groupes : le premier groupe a reçu un traitement CPAP pendant 3 mois, suivi d’une placébothérapie, tandis que le deuxième groupe a reçu le traitement inverse. Les résultats ont indiqué une réduction marquée de l’IMC des utilisateurs d’appareil CPAP, comparativement aux sujets traités par placébothérapie, et même une régression du syndrome métabolique chez certains d’entre eux.1

Contrairement à la placébothérapie, le traitement CPAP a également été associé à une diminution moyenne légère, mais cliniquement significative, de la tension artérielle, de la cholestérolémie et du taux de triglycérides (la quantité de graisses stockées dans les cellules).

Un traitement CPAP efficace aide-t-il les personnes atteintes d’apnée du sommeil à perdre du poids ?

Les experts s’entendent pour dire que le traitement CPAP peut améliorer la qualité du sommeil et le bien-être général, en plus d’aider à perdre du poids. En améliorant la qualité du sommeil, le traitement CPAP peut entraîner une perte de poids substantielle au cours des trois premiers mois de traitement chez les personnes obèses qui sont aux prises avec une forme aiguë d’apnée du sommeil.2

Vous prenez du poids au début de votre traitement CPAP ?

Le sommeil est l’un des nombreux facteurs qui peuvent influer sur le poids. Ne vous découragez pas si vous prenez du poids ou n’en perdez pas au début du traitement CPAP. Il y a autant de résultats qu’il y a de personnes qui suivent le traitement.

Que vous perdiez du poids ou que vous en preniez, le traitement CPAP est garant d’un sommeil réparateur dont les bienfaits pour la santé sont éprouvés. Si vous prenez du poids, parlez-en à votre médecin.

Références :

Certaines références ci-dessous ne sont disponibles qu’en anglais.

Sharma, Surendra K, et al. “CPAP for the Metabolic Syndrome in Patients with Obstructive Sleep Apnea | NEJM.” New England Journal of Medicine, 15 Dec. 2011, https://www.nejm.org/doi/10.1056/NEJMoa1103944?url_ver=Z39.88-2003&rfr_…

Rishi, Muhammad Adeel MD et al. Effect of Positive Airway Pressure Therapy on Body Mass Index in Obese Patients With Obstructive Sleep Apnea Syndrome: A Prospective Study. American Journal of Therapeutics: March/April 2016 - Volume 23 - Issue 2 - p e422–e428