SleepTalk™ : Dictionnaire des termes

Published on 14 Novembre 2022

17 mins

Obstructive sleep apnea in adults - sleeping patient (female) 1

Rythme circadien : Cycle quotidien d’activité biologique d’une durée de 24 heures et influencé par des variations régulières de l’environnement, tels que l’alternance jour-nuit. Les rythmes circadiens comprennent le sommeil et l’éveil, chez les animaux.
Le rythme circadien, présent chez les humains et la plupart des autres animaux, est généré par une horloge interne synchronisée avec des cycles jour-nuit et d’autres indices dans l’environnement d’un organisme.

Efficacité du sommeil : Ce concept est calculé en fonction du temps que vous passez à dormir après que vous ayez éteint les lumières et allez dormir. 85 % est considéré comme un taux normal. Si vous vous situez en deçà de 85 %, cela signifie que vous passez du temps à essayer de vous endormir, ce qui affecte la qualité de votre sommeil.

Le sommeil à mouvements oculaires rapides (REM) : Représentant généralement 20 à 25 % de la durée totale d'une nuit de sommeil, les périodes de sommeil paradoxal se produisent 3 à 5 fois au cours de la nuit. Pendant le sommeil paradoxal, le rythme cardiaque et la respiration s'accélèrent et deviennent erratiques, les yeux se déplacent rapidement dans différentes directions et des rêves intenses se produisent.  De nombreux cas de SAOS se produisent pendant ce cycle de sommeil clé.

Rêves : Les rêves sont une collection successive d’images mentales, d’idées, d’émotions et de sensations physiques qui se produisent involontairement pendant le sommeil. D’une durée de quelques secondes et jusqu’à 30 minutes, les rêves se produisent principalement pendant le sommeil paradoxal (en anglais, REM (pour rapid eye movement).

Le sommeil lent profond (SLP) : Le SLP, également connu comme le sommeil lent profond, est le stade où l’esprit et l’activité du corps diminuent de manière significative au cours du sommeil. Cette étape de sommeil est importante pour la guérison physique et la croissance, ainsi que pour consolider les nouveaux souvenirs de la journée.

La mélatonine : est une hormone naturelle qui aide votre corps à effectuer un cycle entre le sommeil et l'éveil. La mélatonine est sécrétée par la glande pinéale, une glande de la taille d'un petit pois située dans le cerveau. Notre taux de mélatonine commence à augmenter dans la soirée et reste élevé pendant une grande partie de la nuit avant de chuter tôt le matin. Cette hormone est aussi souvent appelée l'hormone de l'obscurité.

Apnée obstructive du sommeil (AOS) : Apnée obstructive du sommeil est provoquée lorsque les muscles des tissus mous de la gorge se relâchent au point où ils bloquent, ou rendent très étroites les voies aériennes supérieures pendant le sommeil. L’AOS est caractérisée par des pauses respiratoires répétitives pendant le sommeil et peut conduire à de faibles niveaux d’oxygène dans le sang, la privation de sommeil ou éventuellement d’autres conditions telles que les maladies cardiaques.

Apnée centrale du sommeil : L’apnée centrale du sommeil est un trouble du sommeil qui vous fait arrêter momentanément respirer pendant le sommeil, et est généralement associé à une diminution de la saturation sanguine en oxygène. Moins fréquente que l’apnée obstructive du sommeil, qui est causée par une obstruction des voies aériennes supérieures, l’apnée centrale du sommeil est le résultat de votre cerveau qui n’envoie pas les signaux appropriés aux muscles qui contrôlent votre respiration.

PSG : Un polysomnogramme est un test qui mesure les changements biophysiques pendant le sommeil. Ses résultats sont analysés par un spécialiste du sommeil qualifié pour déterminer si oui ou non vous avez un trouble du sommeil.

IAH : L’index apnées-hypopnées est un index utilisé pour évaluer la gravité de l’apnée du sommeil en fonction du nombre total de cessations complètes (apnée du sommeil) et les obstructions partielles (hypopnées) de la respiration qui se produisent par heure de sommeil.

APAP : L’unité de ventilation spontanée en pression positive à ajustement automatique  mesure la résistance dans la respiration d’une personne et ajuste automatiquement la quantité de pression d’air délivré, respiration par respiration, pour garder les voies respiratoires dégagées. Généralement, les mêmes types de masques sont utilisés pour les traitements CPAP et APAP.

BPAP : L’unité variable/à pression positive bi-niveaux offre deux niveaux de pression, l’une pour l’inhalation et l’autre pour l’expiration, ce qui améliore généralement le confort. Généralement, les mêmes types de masques sont utilisés pour les traitements BPAP et CPAP.

CPAP : La ventilation spontanée en pression positive continue est utilisée pour certaines personnes souffrant d’AOS. Ce type de machine permet des flux continu d’air à travers un masque porté sur le nez ou la bouche (ou les deux), en gardant les voies respiratoires ouvertes et ainsi permettre un sommeil plus réparateur.

Les troubles respiratoires du sommeil : Les troubles respiratoires du sommeil  décrivent un large éventail de problèmes liés au sommeil où une diminution du débit d’air (hypopnée) ou l’arrêt complet du débit d’’air (apnée) se produit pendant le sommeil. Les troubles respiratoires du sommeil  peuvent parfois être causés par une obstruction des voies respiratoires, et comprend le ronflement, le syndrome de résistance des voies aériennes supérieures (UARS), l’apnée obstructive du sommeil (AOS) et l’apnée centrale du sommeil (CSA).

Ghrelin : la «hormone de la faim», est une hormone peptidique produite par des cellules ghrelinergiques du tractus gastro-intestinal qui fonctionne comme un neuropeptide dans le système nerveux central. Outre la régulation de l’appétit, la ghréline joue également un rôle important dans la régulation de la distribution et du taux d’utilisation de l’énergie.

Leptine : est une hormone fabriquée par des cellules adipeuses qui aide à réguler le bilan énergétique en inhibant la faim. La leptine est opposée par les actions de l’hormone ghréline, l’hormone de la faim. Les deux hormones agissent sur les récepteurs dans le noyau arqué de l’hypothalamus pour réguler l’appétit pour obtenir une homéostasie énergétique.

Électrocardiogramme (ECG) : Un électrocardiogramme est un test qui analyse l’activité électrique de votre cœur. Ce test montre une activité cardiaque par des lignes tracées sur du papier montrant une série de hausses et de baisses appelées ondes.

Syndrome des jambes sans repos (SJSR) : Le syndrome des jambes sans repos est un trouble neurologique caractérisé par le besoin constant de bouger les jambes pour arrêter des sensations inconfortables ou bizarres. Il peut également affecter les bras, le torse, la tête et les membres fantômes. Le SJSR est considéré comme un trouble du sommeil car il interrompt souvent ce dernier, et il diffère mouvement involontaire des membres pendant le sommeil  (MIMS), qui est caractérisé par des mouvements involontaires des jambes.

Rêve lucide : Dans un rêve lucide, le rêveur est conscient du fait qu’il ou elle est en train de rêver. Dans un tel rêve, le dormeur peut contrôler ses actions et même l’environnement de son rêve.

Maladie d’Alzheimer : La maladie d’Alzheimer est une dégradation progressive du cerveau qui détruit la mémoire et les fonctions mentales. La maladie d’Alzheimer se produit à l’âge moyen ou chez les personnes âgées, et est la cause la plus commune de démence.

Mémoire : La mémoire est la capacité mentale pour votre cerveau d’emmagasiner des informations et de s’en rappeler. Ces informations peuvent inclure des faits, des événements, des impressions, des gens et des choses apprises ou vues.

Heure avancée (HA) : Pratique consistant à avancer l’heure actuelle d’une heure en été et de la reculer d’une heure à l’automne, afin de maximiser la quantité de lumière disponible pendant la journée lorsque la majorité des gens sont éveillés et actifs.

Humidification pour mettre fin à la sécheresse nasale : Les appareils PAP soufflent de l’air dans les voies respiratoires. Cette circulation accrue asséchera vos voies nasales. Votre corps produit un mucus en réaction à cette sécheresse. Vous pourriez donc commencer à devenir congestionné et à respirer par la bouche.

La solution à cela est l’humidification : Elle ajoutera de l’humidité à l’air soufflé par votre CPAP. L’air du CPAP passe au-dessus de l’eau chaude dans la chambre d’humidification avant d’être délivré à vos voies respiratoires. Vos voies nasales ne seront plus encombrées et sèches et la congestion nasale pourra ainsi être évitée.

Exemple
Temps total de sommeil = 8 heures (480 minutes)
Moins temps pour s’endormir = 25 minutes Moins temps éveillé durant la nuit = 30 minutes (5 minutes + 20 minutes +5 minutes)
Temps total de sommeil = 7 heures et 5 minutes (425 minutes)
Maintenant divisez 425 minutes /480 minutes = 89 %
Une efficacité du sommeil supérieure à 85% est considérée comme normale; supérieure à 90% est considérée comme une très bonne efficacité du sommeil.

Diabète : Le diabète est une maladie métabolique résultant de niveaux de glucose sanguin élevés.

Prédiabète : Le prédiabète signifie que votre taux de sucre dans le sang est plus élevé que la normale, mais pas suffisamment élevé pour un diagnostic de diabète. Les personnes atteintes de prédiabète ont un risque plus élevé de développer le diabète de type 2 et des maladies cardiovasculaires.

Glycémie : La glycémie, aussi connue comme le taux de glucose dans le sang, est la principale source d’énergie de l’organisme. Produite à partir des protéines, du gras et des glucides, la glycémie est utilisée par les cellules de l’organisme, avec l’aide de l’insuline, à créer de l’énergie.

Insuline : Sécrétée par le pancréas, l’insuline est une hormone qui aide le corps à convertir le glucose en énergie. Quand le corps ne peut pas produire suffisamment d’insuline, cela entraîne le diabète. L’insuline peut également être administrée par injection ou pompe à insuline lorsque le corps n’en produit pas suffisamment.

Hypoventilation : Le résultat d’une respiration trop faible (hypopnée) ou trop lente (bradypnée) pour répondre aux besoins de notre corps. L’hypoventilation (aussi connue comme la dépression respiratoire) entraîne des niveaux d’oxygène trop faibles et des niveaux de dioxyde de carbone trop élevés.

Solutions de gestion de l’observance : Les Solutions de gestion de l’observance  sont des applications basées sur le Web qui surveillent l’utilisation et les performances des unités CPAP. En utilisant votre connexion Internet, ces solutions peuvent alors partager des données par courriel, message vocal ou même messagerie texte (SMS) avec votre médecin ou un autre professionnel de la santé. Avec un accès en ligne pratique et des fonctionnalités complètes de production de rapports, les Solutions de gestion de l’observance  aident les clients et les médecins à prendre des décisions basées sur les données concernant les plans de traitement CPAP. EasyCare Online de ResMed, EncoreAnywhere de Philips et InfoSmart Web de Fisher & Paykel sont des exemples de Solutions de gestion de l’observance.

SaO2 (saturation en oxygène) : La SaO2 est une mesure de la quantité d’oxygène fixée sur l’hémoglobine dans le sang. Par exemple, les personnes ayant une respiration compromise peuvent avoir une faible saturation en oxygène.

IMC : Cet acronyme signifie Indice de masse corporelle. Il est couramment utilisé pour dépister les risques pour la santé basés sur la taille et le poids. Un IMC élevé est un important facteur de risque associé à l’AOS.

Observance : Lorsque nous faisons référence à l’observance, il s’agit de la fréquence d’utilisation de votre appareil CPAP et de ses accessoires. Cela comprend le nombre de nuits que vous l’utilisez (minimum 5 nuits par semaine), et combien de temps vous l’utilisez chaque nuit (minimum 4 heures). L’observance du CPAP peut également comprendre de visiter votre médecin sur une base régulière afin de vous assurer que votre traitement est efficace.

Sommeil paradoxal : Constituant généralement de 20 à 25 % de la durée totale d’une nuit de sommeil, les périodes de sommeil paradoxal se produisent de 3 à 5 fois pendant la nuit. Durant le sommeil paradoxal, le rythme cardiaque et la respiration s’accélèrent et deviennent erratiques, les yeux bougent rapidement dans des directions différentes et des rêves intenses se produisent. De nombreux épisodes d’AOS se produisent au cours de ce cycle important du sommeil.

Équipement médical durable : Ce terme fait référence à l’équipement médical utilisé à la maison pour aider à fournir une meilleure qualité de vie à une personne ayant un problème de santé, une maladie ou une blessure. Ces articles médicaux sont souvent couverts par une assurance, et comprennent des éléments tels que des appareils CPAP, des marchettes, des équipements d’oxygène, des nébuliseurs, des lits d’hôpitaux et des fauteuils roulants.

Latence du sommeil : Le temps entre le moment où vous « éteignez les lumières » aussi connu comme «aller dormir», et l’apparition réelle de sommeil, est appelé latence du sommeil.

Respiration Cheyne-Stokes : Ce type anormal de respiration comprend une respiration progressivement plus rapide et profonde, suivie par une respiration plus courte. Puis, il y a un arrêt temporaire de la respiration (apnée). Ceci peut durer de 30 secondes à deux minutes.

Calories (les nutritionnistes utilisent le terme kilocalories) : sont une unité de mesure pour indiquer la valeur de production de chaleur ou production d’énergie dans la nourriture quand oxydées par le corps. Les Calories sont essentielles au bon fonctionnement du corps. Cependant, l’excès de Calories absorbées peut entraîner une prise de poids. Ne pas oublier de brûler les calories par des activités physiques à tous les jours!