Sortez les mouchoirs : c’est la saison des allergies !

Published on 11 Novembre 2022

4 mins

Chaque printemps – ou au début de l’été  –, de nombreuses personnes souffrent de réactions allergiques au pollen des arbres, du gazon et des mauvaises herbes.

Les allergies ne causent pas uniquement de simples reniflements et éternuements ; elles peuvent être à l’origine de symptômes beaucoup plus graves comme le mal de gorge, la toux, les maux de tête, l’écoulement nasal, l’urticaire et la fatigue. Et ces symptômes peuvent durer plusieurs mois.

Qu’est-ce que les allergies au pollen, à la poussière, aux squames d’animaux et aux acariens ont en commun ? Elles peuvent causer une irritation. Chez les personnes allergiques, les allergènes entraînent une réaction inflammatoire qui peut accroître la production de mucus, faire enfler les muqueuses du nez ou des sinus et causer des démangeaisons au niveau des yeux. Tous ces symptômes affectent grandement le sommeil, notamment chez les personnes qui souffrent d’apnée du sommeil.

Comment les allergies affectent-elles l’apnée du sommeil et le traitement CPAP ?

L’inflammation et l’irritation des muqueuses du nez causent de l’enflure et l’accumulation de mucus. Cette accumulation peut obstruer le passage de l’air et aggraver la situation des individus dont les voies respiratoires sont déjà rétrécies. En outre, la congestion nasale favorise la respiration par la bouche, ce qui peut réduire l’efficacité du traitement CPAP chez les personnes portant un masque nasal ou narinaire.

Pour vous aider, un allergologue peut vous prescrire des traitements adaptés à vos besoins. La plupart du temps, les antihistaminiques suffisent pour soulager les symptômes. Mais, lorsque la congestion nasale se transforme en rhinite ou en sinusite, des traitements plus puissants peuvent être requis, et l’usage d’antibiotiques est parfois recommandé.

À la maison, des mesures simples et pratiques peuvent aider à atténuer les désagréments causés par les allergies et à éviter que ces dernières n’aggravent les symptômes de l’apnée du sommeil :

  • Installer un purificateur d’air dans la chambre.
  • Utiliser une literie hypoallergénique pour réduire la présence d’acariens qui peuvent aggraver les allergies.
  • Épousseter régulièrement, surtout pour les personnes souffrant d’asthme et d’allergies à la poussière.
  • Vérifier et nettoyer ou changer les filtres des systèmes de chauffage et de climatisationainsi que celui de votre appareil CPAP.
  • Utiliser votre humidificateur chauffant CPAP, notamment durant la saison des allergies.
  • Consulter votre médecin pour déterminer si vous devez prendre un médicament d’ordonnance.
  • Utiliser un masque facial si vous respirez par la bouche.

Pour obtenir plus d’information ou prendre rendez-vous, veuillez communiquer avec votre clinique VitalAire.