Alimentation et AOS : comment mieux manger et mieux dormir quand on a l’apnée du sommeil

Published on 27 Octobre 2022

5 mins

Tout comme l’alimentation, le sommeil est un aspect essentiel de la vie. Mal dormir peut influencer nos choix alimentaires et provoquer des fringales. Des études démontrent en effet que les personnes qui dorment moins que la moyenne ont tendance à manger davantage, à consommer des aliments à haute teneur calorique (tels que des aliments gras ou riches en glucides raffinés) et à moins intégrer les fruits et légumes à leur menu.

Nous savons que le sommeil peut influencer nos choix alimentaires, mais ces derniers peuvent-ils influencer à leur tour la qualité du sommeil ?

Il existe une relation entre le traitement CPAP et la perte de poids. Dans ce blog, nous explorons quelques idées et ressources pour une meilleure alimentation afin de vous aider à obtenir une meilleure qualité de sommeil !

Un meilleur régime peut-il guérir l'apnée du sommeil?

Malgré l’essor des travaux de recherche sur le sujet, nous ignorons toujours comment nos choix alimentaires influencent le sommeil. La plupart des médecins s’accordent toutefois pour dire que la consommation des bons nutriments joue favorablement sur la qualité du sommeil.

Opter pour certains aliments et en éviter d’autres avant d’aller au lit pourrait aider à dormir d’un sommeil réparateur.

Les preuves scientifiques sont ténues, mais certaines personnes ne jurent que par certains aliments pour mieux dormir. Nous ne recommandons pas de manger ou de boire avant l’heure du coucher pour ne pas accroître son apport calorique ou avoir à se lever pour uriner la nuit, mais voici quelques pistes qui peuvent néanmoins vous être utiles :

  • Le lait est réputé pour aider à mieux dormir en raison des nutriments qu’il contient. Même s’il est peu probable que le lait tiède favorise l’endormissement, il aurait un effet psychologique apaisant.
     
  • Il peut être bon de consommer du saumon, des œufs, des noix, des graines et du fromage, qui sont riches en tryptophane, un acide aminé qui aide à la production de sérotonine et de mélatonine. La sérotonine est un neurotransmetteur connu pour induire le calme et l’endormissement, tandis que la mélatonine est l’une des principales hormones du sommeil sécrétées par le cerveau qui aide aussi à réguler le rythme circadien.
     
  • Des aliments comme les céréales entières, les viandes les légumes-feuilles et les légumineuses contiennent certaines vitamines du groupe B, qui sont nécessaires à la synthèse de la sérotonine et qui peuvent contribuer à améliorer la qualité du sommeil. Des études ont toutefois démontré que certaines combinaisons de vitamines peuvent causer de l’insomnie.

Ce que nous savons sur la nourriture et le sommeil ?

Malgré les progrès de la recherche, nous avons encore beaucoup à apprendre sur la façon dont l’alimentation influence le sommeil. C’est sans compter que les effets des aliments peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre et d’un groupe ethnique à l’autre. Il est donc important de porter attention à l’influence que les aliments ont sur nous et à la façon dont nous y réagissons.

Le point à retenir ? Consultez votre professionnel de la santé si vous souhaitez entreprendre un régime propice au sommeil. L’adoption d’une alimentation saine et variée à base de fruits et légumes frais, de céréales entières et de protéines faibles en gras peut assurément vous aider à améliorer votre état de santé et, qui sait, peut-être même à mieux dormir.

 

LE GUIDE ALIMENTAIRE CANADIEN FAIT LA PROMOTION D'UNE ALIMENTATION SAINE EN PROPOSANT DES CONSEILS ET DES IDÉES DE RECETTES POUR AMÉLIORER VOTRE ALIMENTATION ET VOTRE SOMMEIL !