VitalAire aide un utilisateur CPAP à réaliser son rêve de faire un safari africain

Published on 14 Novembre 2022

3 mins

Faire un safari en Afrique a toujours été un rêve. Malheureusement, parce que je souffre d’apnée obstructive du sommeil (AOS) et que j’utilise un appareil CPAP, les problèmes liés à l’alimentation électrique dans les camps situés dans un lieu éloigné ont toujours été des éléments dissuasifs.

Cette année, une magnifique occasion s’est présentée pour un safari au Kenya avec un groupe d’agents de voyage (y compris ma femme) et de compagnons (moi). Le voyage comprendrait des visites à trois réserves de chasse – Tsavo West, Tsavo Est et la Masai Mara – où nous séjournerions dans quatre camps de brousse différents, pour un total de 11 nuits. Ces camps ont des générateurs, mais ils sont généralement éteints la nuit ou ne sont tout simplement pas installés pour fournir de l’électricité dans les tentes. Il existe des générateurs solaires pour les tentes, mais ils ne sont suffisants que pour un éclairage de faible niveau.

Dès que le voyage a été proposé, j’ai contacté le merveilleux bureau de VitalAire à Victoria, où je me suis procuré tous mes appareils CPAP ces 20 dernières années. Il s’est avéré que VitalAire était en train d’acquérir un nouvel appareil CPAP portable de Transcend et m’a très gentiment proposé de m’en fournir un pour le voyage! J’ai accepté avec gratitude et tout s’est super bien passé!

Mon appareil CPAP portable Transcend comprend une batterie multinuits, une alimentation électrique, un adaptateur pour ma tubulure et un chargeur solaire portable. Le poids total n’était que de 2 à 3 kg. Il n’y avait donc aucun problème au niveau du transport. Dans les camps de brousse, j’utiliserais la batterie pendant la nuit et la chargerais pendant la journée en utilisant leur générateur. Tout a très bien fonctionné. Cet appareil était fiable et silencieux et ma femme appréciait énormément!

Cet appareil CPAP nous a ouvert un tout nouvel univers du voyage et nous en sommes très reconnaissants.

Merci!

~ Bob, de la Colombie-Britannique